- > UNICEF - 2006
Près de la moitié de tous les enfants du monde qui sont en insuffisance pondérale vivent en Inde, au Bangladesh et au Pakistan, pays qui ne représentent pourtant à eux trois que 29 % de la population des enfants de moins de cinq ans du monde en développement.

- > UNICEF - 2006
Sur les 146 millions d’enfants de moins de cinq ans qui présentent une insuffisance pondérale dans le monde en développement, 106 millions (73 %) vivent dans 10 pays seulement :

Inde (57 millions), Bangladesh (8 millions), Pakistan (8 millions), République démocratique du Congo (3 millions), Viet Nam (2 millions), Philippines (3 millions), Indonésie (6 millions), Éthiopie (6 millions), Nigéria (6 millions), Autres pays en développement, 40 millions.

- > UNICEF - 2006
En Chine, où le taux d’insuffisance pondérale a été ramené de 19% en 1990 à 8 % en 2002. Ce qu a permis de ramener le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans de 49 pour 1 000 naissances vivantes en 1990 à 31 en 2004.

- > UNICEF - 2006
L’Érythrée a enregistré le plus fort pourcentage d’enfants présentant une insuffisance pondérale : 40 %.

- > UNICEF - 2006
Au Bangladesh, le taux d’insuffisance pondérale a été ramené de 66 % à 48 % entre 1990 et 2004, même si la proportion des enfants présentant une insuffisance pondérale y reste supérieure à ce qu’elle est dans n’importe quel autre pays de la région à l’exception du Népal.

- > UNICEF - 2006
Le Bhoutan est parvenu à réduire le taux d'insuffisance pondérale de moitié en une dizaine d’années, de 38 % en 1988 à 19 % en 1999.

- > UNICEF - 2006
En Afghanistan le taux d'insuffisance pondérale est passé 49 % en 1997 à 39 % en 2003-2004.

- > UNICEF - 2006
Les Maldives ont fait des progrès importants : le taux d'insuffisance pondérale est descendu de 39 % en 1994 à 30 % en 2001.

- > UNICEF - 2006
Le Congo a le plus faible pourcentage d’enfants présentant une insuffisance pondérale de la sous-région d'Afrique de l'Ouest et centrale (14 %).

- > UNICEF - 2006
Au Nigeria, 29 % des enfants présentent une insuffisance pondérale.

- > UNICEF - 2006
Au Yémen, 32 % des bébés présentent une insuffisance pondérale à la naissance et 46 % des enfants présentent une insuffisance pondérale.

- > UNICEF - 2006
Au Soudan, 41 % des enfants présentent une insuffisance pondérale et 31 % une insuffisance pondérale à la naissance.

- > UNICEF - 2006
Le pays qui affiche le taux de progression le plus rapide est la Malaisie, où le taux d’insuffisance pondérale est tombé de 25 % en 1990 à 11 % en 2003.

- > UNICEF - 2006
Le Cambodge est le pays qui a le moins de chances d’atteindre la cible de l’OMD qui concerne la nutrition. Le Cambodge a de loin le taux de mortalité infantile le plus élevé de la région (141 pour 1 000 naissances vivantes), et le pourcentage d’enfants présentant une insuffisance pondérale y est passé de 40 % en 1993-1994 à 45 % en 2000.

- > UNICEF - 2006
A Cuba, la réduction du taux d’insuffisance pondérale l’a ramené de 9 % en 1996 à 4 % en 2000, soit en quatre ans seulement.

- > UNICEF - 2006
Le taux d’insuffisance pondérale est tombé de 10 % en 1991 à 5 % en 2002 en République dominicaine, de 7 % en 1989 à 4 % en 2002 à la Jamaïque et de 11 % en 1991-1992 à 7 % en 2000 au Pérou.

- > UNICEF - 2006
Le Chili a obtenu les meilleurs résultats de la région pour ce qui est de la nutrition de l’enfant en réalisant un taux d’insuffisance pondérale de 1 % seulement.

- > UNICEF - 2006
En Équateur, le taux d’insuffisance pondérale est tombé de 17 % en 1987 à 12 % en 2000. Au Honduras, il a été ramené de 21% en 1987 à 17 % en 2001, de 12 % en 1993 à 10 % en 2001 au Nicaragua et de 7 % en 1987 à 6 % en 2000 à la Trinité-et-Tobago.

- > UNICEF - 2006
Le pourcentage d’enfants présentant une insuffisance pondérale le plus élevé est celui du Guatemala (23 %).

- > UNICEF - 2006
Dans la région ECO/CEI (région de l’Europe centrale et orientale et de la Communauté d’États indépendants), trois pays ont fait baisser de façon spectaculaire le taux d’insuffisance pondérale :
le Kazakhstan l’a ramené de 8 % en 1995 à 4 % en 1999,
l’Ouzbékistan de 17 % en 1996 à 8 % en 2002
et la Turquie de 10 % en 1993 à 4 % en 2003.

- > Australia Institute of Health and Welfare - 2005
En Australie, l’insuffisance pondérale à la naissance est plus répandue parmi les bébés nés dans des familles de faible niveau socio-économique ou nés de mères célibataires ou autochtones.

- > Australia Institute of Health and Welfare - 2005
Aux États-Unis, l’insuffisance pondérale à la naissance est de plus en plus fréquente parmi tous les groupes, mais les taux les plus élevés se rencontrent parmi les minorités ethniques.